Forum de RP basé sur la série de jeux-vidéos Fire Emblem... Créez vos personnages, retrouvez les 12 fragments perdus et écrivez l'histoire!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le château de l'Aube

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Silamphre Roncenoir
Administrateur


Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 08/07/2008

Feuille de personnage
Niveau du Personnage: niveau 2
Expérience gagnée:
0/100  (0/100)
Classe: Archer

MessageSujet: Re: Le château de l'Aube   Sam 16 Aoû - 12:34

Igneel était réellement impressionnant une fois transformé. Certes, il était moins "gros" que dans les chansons, mais un dragon restait imposant par définition. Toutefois, même si Silamphre était fasciné par la bête, il en restait une fois de plus craintif vis-à-vis de l'homme : savoir qu'un dragon rôde à 2 mètres au-dessus de vous glace votre sang.
Et pour rien arranger, il y avait cette tempête. Comme par hasard, il fallait qu'une se déclenche au moment où ils étaient dans le désert.


* Un signe que notre aventure est mauvaise? Les Dieux du Désert voudraient-ils que nous quittions leurs terres, et que nous ne mettions pas le pied dans ce château...?*

Il était de toute façon trop tard pour reculer. Ils venaient de trouver l'édifice. Mais un bâtiment, morne, austère. Inhabité. Toute vie semblait s'être échappée de l'endroit...

- Vraiment étrange, on devrait peut-être entrer. suggéra la Erena

- Tu as raison, il faut absolument nous abriter de cette maudite tempête !

L'archer se précipita alors sur le pont-levis et franchit la grande grille.
Revenir en haut Aller en bas
seleren
Membre
avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 26/07/2014

Feuille de personnage
Niveau du Personnage: niveau 2
Expérience gagnée:
20/100  (20/100)
Classe: Pretre

MessageSujet: Re: Le château de l'Aube   Sam 16 Aoû - 19:06


Pour oublier la chaleur et le sable s'infiltrant à chaque pas dans ses sandales pour venir éroder sa peau, Varech se remit à penser à la caravane qui lui avait permit de se rapprocher de son objectif en sécurité. Il avait passé le voyage dans un chariot plein de tissus, dirigé par le frère de Thomas, Loïc. Il avait pu discuter avec la femme de ce dernier, Maria, et il avait également fais la connaissance de leurs 3 enfants. Le plus grand de 8 ans, un brave garçon très serviable et modèle qui aide ses parents, Marco. Sa sœur 5 ans, Aliza, toute intimidée par le prêtre; elle s'était cachée derrière des rouleaux de tissus puis derrière sa mère en jetant des regards furtifs à Varech. Et enfin le petit dernier de quelques mois, tétant encore sa mère, Dimitri. Ils discutèrent des voyages qu'ils avaient fait et Varech fit le récit de toute son aventure depuis Soukima, le village des pêcheurs, jusqu'à aujourd'hui. Il raconta qu'il avait était recraché par l'océan, puis qu'il avait traversé à pieds la route jusqu'à Tasunka. Varech leur raconta ce qu'il avait vu sur la route, les bonnes comme les mauvaises rencontres, notamment celle du voleur qui lui a embarqué son sac de provisions. Il détailla son inscription, le test qu'il avait passé, il amusa même Aliza et Marco en réalisant un peu de magie avec son bâton. Et par la suite, il confia à chacun des trois enfants un collier fabriqué par lui même avec un coquillage en guise de pierre précieuse.

Puis quand le temps fut venu, ils se sont séparé, Loic et Maria ont eu la gentillesse de lui indiquer la direction à prendre et de lui fournir une gourde d'eau et un bout de tissu pour couvrir sa tête afin d'éviter l'insolation, il les remercia infiniment pour ces cadeaux puis chacun traça sa route. Toutes les dunes avaient beau se ressembler à ses yeux, il avançait tout droit, en suivant le plus assidûment possible la route que le couple lui avait indiqué. Deux heures plus tard et la moitié de l'eau avalée, il vît le château paraître à l'horizon, réjouit de voir une preuve de civilisation il accéléra le pas pour se mettre à l'abri de ce désert suffocant le plus vite possible, surtout qu'il avait l'intime conviction qu'une tempête de sable était en train de se préparer.

Et il avait vu juste, à peine avait-il passé la grille du pont-levis, sans se poser la question des menaces éventuelles qu'il risquait de rencontrer, qu'une tempête se levait. Il trouva refuge dans des écuries abandonnés près de l'entrée, il s'y abrita du vent pour s'abreuver en paix, mais il réalisa alors qu'il était maintenant en territoire ennemi. Gardant son sang froid, il jeta un œil furtif dans la cour pour tout observer. En dehors des écuries, la cour du château présentait des cibles de tirs et des mannequins d'entraînements le long du mur est, près du mur ouest, juste en face se trouvait un atelier de forgeron déserté et au centre de la cour un puits. Il remarqua plusieurs portes menant à l'intérieur du donjon et des escaliers menant sur les remparts. Après s'être assuré d'être seul dans la cour, il monta sur les murs pour regarder le plus loin possible dans chaque direction du désert, espérant trouver quelque chose, un indice quand à la disparition des précédents occupants du château, mais à cause de la tempête, il fut contraint d'abandonner tant la visibilité était mauvaise. Toutefois alors qu'il s'apprêtait à retourner dans la cour pour atteindre le donjon; Varech remarqua une forme immense s'approchant du château, ne pouvant bien distinguer ce que c'était, il se replia pour aller se cacher derrière l'établi de forgeron, la forme immense s'approchant pourrait très bien s'avérer être un ennemi.


- Première mission... Engagez-vous qu'il disait. Poussa Varech dans une complainte.
Revenir en haut Aller en bas
Huguidan
Membre
avatar

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 03/03/2014

Feuille de personnage
Niveau du Personnage: niveau 2
Expérience gagnée:
20/100  (20/100)
Classe: Cavalier

MessageSujet: Re: Le château de l'Aube   Sam 16 Aoû - 23:08

Huguidan encore abasourdit par la transformation soudaine du nouveau venu reste un moment perplexe avant de sourire. Il marmonne à son cheval légèrement effrayé par ce monstre ailée quelques paroles réconfortantes et tapote son encolure. Le groupe parvient enfin devant la fortification et la mage suggère à ses compagnons de rentrer. Le cavalier remarque Silamphre qui s'empresse de courir jusqu'à l'entrée et sans hésiter il talonne son destrier pour le rejoindre rapidement. Tout en brandissant son bras droit devant lui pour le protéger de la tempête de sable qui fait rage, Huguidan gueule à l'archer.

-Attends pauvre fou, nous ne savons pas ce qui se trouve derrière. Le danger peut être n'importe ou alors ne te fais pas tuer bêtement.

Le cavalier sort sa hache pour se préparer en cas d'une éventuelle attaque et fais signe aux autres membres du groupe de les rejoindre. D'un autre œil, il observe l'intérieur du fort.

_____________________
Quelle intérêt y-a-t-il a survivre sans mener l'existence que l'on désire
Revenir en haut Aller en bas
Itachi
Membre
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 22
Date d'inscription : 09/12/2011

Feuille de personnage
Niveau du Personnage: niveau 2
Expérience gagnée:
20/100  (20/100)
Classe: Manakete

MessageSujet: Re: Le château de l'Aube   Dim 17 Aoû - 13:04

"-Attends pauvre fou, nous ne savons pas ce qui se trouve derrière. Le danger peut être n'importe ou alors ne te fais pas tuer bêtement."

Ces mots ne firent qu'un tour dans la tête d'Igneel, le dragon atterrit à l'entrée de la cour, barrant le passage à Silamphre, il reprit sa forme humaine, s'approcha à pas rapide de l'archer et l'empoigna par le col

Igneel : Encore un coup comme ça, et je t'en colle une. Ça t'arrive souvent de te précipiter au beau milieu de l'inconnu comme ça ? Rappelle moi ta spécialité ? Oui, archer. Tu dois rester à l'arrière, tête brûlé, sauf si tu tiens à mourir, la tu peux foncer. Et il n'y a pas que toi-même que tu a mis en danger, mais tout le groupe, car si on doit passer notre temps à te courir après pour te garder en vie, on ne pourra même plus faire attention à nos ennemis !

Igneel lâche Silamphre, avec un regard plein de reproches

Igneel : En tout cas, j'ai senti une présence dans cette cour. Je ne crois pas qu'elle nous veuille du mal, autrement elle aurait déjà pu nous tuer pendant la réprimande.
Hé ! Qui que tu sois, sors de ton trou !
Revenir en haut Aller en bas
shadow huntress
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 69
Age : 24
Date d'inscription : 04/03/2014

Feuille de personnage
Niveau du Personnage: niveau 2
Expérience gagnée:
20/100  (20/100)
Classe: Mage

MessageSujet: Re: Le château de l'Aube   Dim 17 Aoû - 14:08

Silamphre s'était précipité vers l'entrée du château, il semblait qu'il ne se soit même pas demandé si il y avait quelqu'un à l'intérieur ou pas. Huguidan commença à le réprimander oralement, Igneel lui c'était posé devant l'entrée avant de reprendre sa forme humaine et d'empoigner l'archer par le col.

Igneel : Encore un coup comme ça, et je t'en colle une. Ça t'arrive souvent de te précipiter au beau milieu de l'inconnu comme ça ? Rappelle moi ta spécialité ? Oui, archer. Tu dois rester à l'arrière, tête brûlé, sauf si tu tiens à mourir, la tu peux foncer. Et il n'y a pas que toi-même que tu a mis en danger, mais tout le groupe, car si on doit passer notre temps à te courir après pour te garder en vie, on ne pourra même plus faire attention à nos ennemis !

La jeune mage resta interdite, avec sa petite taille elle ne se voyait pas séparer les deux hommes. Finalement, le manakete le fit de lui même en ajoutant :

Igneel : En tout cas, j'ai senti une présence dans cette cour. Je ne crois pas qu'elle nous veuille du mal, autrement elle aurait déjà pu nous tuer pendant la réprimande.
Hé ! Qui que tu sois, sors de ton trou !

Eréna regarda autour d'elle, elle observa dans ses moindres détails la cour, cherchant l'intrus du regard. Elle aperçut des traces de pas sur le sable qui s'était infiltrer à l'intérieur des fortifications, elles semblaient se diriger vers la forge.

-On dirait que l'intrus est partis là-bas.

La jeune femme sortit son tome de feu et s'avança prudemment vers la forge. Igneel avait raison, il aurait pu les attaquer pendant leur altercations si il avait été mal intentionné, mais la mage préféra ne pas prendre de risque.
Revenir en haut Aller en bas
Silamphre Roncenoir
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 08/07/2008

Feuille de personnage
Niveau du Personnage: niveau 2
Expérience gagnée:
0/100  (0/100)
Classe: Archer

MessageSujet: Re: Le château de l'Aube   Dim 17 Aoû - 15:00

Ca faisait mal. Très mal. Bien entendu, il s'était déjà fait réprimandé de nombreuses fois, pas son père notamment. Parfois il avait essuyé quelques claques, de violentes baffes. Mais jamais il ne l'avait "emmené dans les airs". Mais aujourd'hui, il a fait son baptême de l'air.
Rien qu'en le prenant par le col, Silamphre sentait la force - et la colère - du manakete. Il est vrai que se précipiter dans le château était imprudent, mais ne fallait-il pas se cacher de la tempête à tout prix...?
Il ne put répliquer à Igneel. Il restait ébahi, interdit et... honteux. Oui. Honteux. Il ne venait pas de faire bonne impression à ses coéquipiers. Petit à petit, ce sentiment le submergea et il resta plongé dans un long silence.
L'archer n'écoutait plus ses camarades qui s'inquiétaient d'une étrange presence à l'intérieur de la cour... Son esprit restait bloqué sur l'évènement. Il voulait donner des excuses, mais aucun son ne sortait de sa bouche. Mais de toute façon, les excuses n'auraient servies à rien.

_____________________
Revenir en haut Aller en bas
seleren
Membre
avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 26/07/2014

Feuille de personnage
Niveau du Personnage: niveau 2
Expérience gagnée:
20/100  (20/100)
Classe: Pretre

MessageSujet: Re: Le château de l'Aube   Dim 17 Aoû - 15:32

- un Manakete ... C'était donc ça. Se chuchota Varech. Un Manakete aurait très bien pu prendre d'assaut le château, mais si ça avait été le cas, il y aurait bien plus de débris supposa le prêtre. Après il remarqua d'autre personnes, en supposant qu'ils soient tous des Manaketes, ils auraient très bien pu faire déguerpir tout les gardes du château sans combattre, mais c'était une possibilité assez faible en probabilité. Toutefois, il ne se sentit pas le courage de sortir de sa cachette, ce premier Manakete avait l'air bien trop énervé et combattre un dragon ne l’intéressait pas plus que ça.

<< - Hé ! Qui que tu sois, sors de ton trou ! >>

Gloups ! Trop effrayé, le prêtre ne bougea pas et resserra son emprise sur son bâton.

<< - -On dirait que l'intrus est partis là-bas. >>

Varech regarda par où il était entré dans la forge, ses traces de pas étaient tout à fait visible dans le sable. Tant pis. Il attrapa le bout de tissu qu'on lui avait confié pour protéger sa tête puis s'épongea le visage avec. Résigné, il se leva ensuite pour sortir de sa planque et faire face au groupe qui venait d'entrer. Il les regarda et les détailla, une jeune mage de faible carrure avec des cheveux bruns bouclés et le teint plutôt pâle, portant un tome de feu dans les mains. Un jeune archer avec de longs cheveux blancs et un regard d'ange, qui vient de se faire réprimander et qui semble sur le point de souiller son armure. On dirait des enfants. Pensa Varech. Et avec ces deux gosses, deux gros-bras, imposants. L'un est un cavalier dans une armure rouge menaçante, l'autre est le Manakete, un type borgne portant une tenue bien plus légère que son compère mais avec un air bien plus effrayant. Le fait de voir une bande aussi hétéroclite donna une idée à Varech. Il glissa une de ses mains vers une poche intérieur à sa tunique et en sortit le passeport rose des participants de la grande quête.

- Bonjour ! Vous êtes là pour enquêter vous aussi ?
Revenir en haut Aller en bas
Huguidan
Membre
avatar

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 03/03/2014

Feuille de personnage
Niveau du Personnage: niveau 2
Expérience gagnée:
20/100  (20/100)
Classe: Cavalier

MessageSujet: Re: Le château de l'Aube   Lun 18 Aoû - 1:04

Voyant le manakete agir avec autant de vigueur et de fermeté apporte un semblant de joie à Huguidan. Content de trouver un côté bienveillant sous l'air bourru du colosse, il esquisse un sourire qui s'estompe rapidement lorsqu'il le voit se montrer entreprenant en soulevant le jeune archer. Trouvant la leçon strict mais juste, le cavalier reste inactif. Jusqu'à ce qu'une présence se fait sentir et un individu inconnu montre le bout de son nez. Celui-ci semble inoffensif à première vue et c'est justement ce qui inquiète le combattant à la hache. Le voyant se rapproché de la jeune mage, Huguidan ne réfléchit pas et sans écouter les propos du nouvel arrivant s'élance devant la mage. Lui faisant face hache à la main, il le toise du regard méfiant.

Reste en retrait, pas d'entourloupe ou tu vas tâter de ma hache. Jette tes armes au sol et on pourra discuter calmement.

Le cavalier n'aime pas se montrer excessif et impulsif mais la vie lui a appris à se montrer méfiant. Et il ne veut surtout pas voir un de ses nouveaux compagnons mourir par la roublardise d'un assassin.

_____________________
Quelle intérêt y-a-t-il a survivre sans mener l'existence que l'on désire
Revenir en haut Aller en bas
seleren
Membre
avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 26/07/2014

Feuille de personnage
Niveau du Personnage: niveau 2
Expérience gagnée:
20/100  (20/100)
Classe: Pretre

MessageSujet: Re: Le château de l'Aube   Lun 18 Aoû - 9:09

<< - Reste en retrait, pas d'entourloupe ou tu vas tâter de ma hache. Jette tes armes au sol et on pourra discuter calmement. >>

- Mes armes... Varech posa son regard sur son bâton de soin puis sur le cavalier et se mit à rire. Prenez garde ! Je suis un terrible prêtre passé maître dans l'art de soigner les blessures ! Alors craignez ma colère pauvres fous ! Déposez vos armes ou je panserais vos plaies jusqu'a ce que mort s'ensuive ! Varech ferma les yeux et se massa le front pour reprendre son sérieux. J'ai l'air d'un guerrier ?! Je participe à la grande quête et je suis un prêtre ! Il fit s'illuminer légèrement le haut de son bâton pour démontrer qu'il utilisait la magie. Mais bon si vous avez tant peur que ça de mon bâton je veux bien le déposer, mais j'ai un couteau à fromage dans mon sac, je dois le déposer lui aussi ? Vous avez vraiment peur que je me mette à attaquer tout seul un cavalier à la hache, une mage, un archer et un dragon, UN DRA-GON !?

Varech lâcha son bâton, s'épongea le front avec la manche, avala tout ce qui restait dans sa gourde pour s'apaiser puis croisa les bras, il avait vite perdu patience, faut dire que la chaleur, le sable dans ses sandales et la poussière dans les yeux ne l'aidait pas à garder son calme. Pour sa prochaine mission si il y en a une, il irait dans un endroit avec moins de sable et plus d'eau.
Revenir en haut Aller en bas
shadow huntress
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 69
Age : 24
Date d'inscription : 04/03/2014

Feuille de personnage
Niveau du Personnage: niveau 2
Expérience gagnée:
20/100  (20/100)
Classe: Mage

MessageSujet: Re: Le château de l'Aube   Lun 18 Aoû - 15:50

Quand Huguidan s'interposa entre elle et l'homme qui venait de sortir de la forge et qui s'avançait jusqu'à elle. Il s'était avancé vers elle et elle avait marqué un mouvement de recul avant l'intervention d'Huguidan. Celui-ci lui avait demandé de jeter ses armes avant que l'autre jette son bâton à terre et fasse de l'ironie.
La mage étant plus petite que le cavalier, elle se mit sur la pointe des pieds pour voir l'intrus. Il avait fait briller son bâton de soin avant de le poser au sol et avait de sortir le passeport rose des inscrits à la Grande Quête.


-Attendez, je vais voir.

Eréna s'approcha de l'homme et pris son passeport pour le comparer au sien. L'épaisseur du papier était exactement la même, sur la liste des quêtes prises, il y avait la même qu'eux, il y avait le même numéro de bureau et la signature de l'instructeur était exactement la même. Notant les informations personnelles marqués, elle rendit son passeport à Varech.

-C'est un vrai, bienvenue dans l'équipe, Varech. Pourquoi ne nous as-tu pas rejoins en ville ?

Ce n'était pas prudent de se présenter devant une troupe armés en sortant d'un endroit où des soldats avaient disparu sans que l'on sache comment.
Revenir en haut Aller en bas
seleren
Membre
avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 26/07/2014

Feuille de personnage
Niveau du Personnage: niveau 2
Expérience gagnée:
20/100  (20/100)
Classe: Pretre

MessageSujet: Re: Le château de l'Aube   Lun 18 Aoû - 21:11

<< -C'est un vrai, bienvenue dans l'équipe, Varech. Pourquoi ne nous as-tu pas rejoins en ville ? >>

- J'avais des trucs à faire en ville avant de partir, j'ai eu de la chance de trouver une caravane qui m'a bien avancé. Je peux récupérer mon passeport maintenant ?

Varech tendit la main et la jeune mage lui rendit son bien qu'il rangea à sa place.

- Bon comme je suis arrivé en premier je peux vous dire qu'a part moi il n'y a personne dans la cour ni sur les murailles. Je peux savoir vos noms ?
Revenir en haut Aller en bas
Huguidan
Membre
avatar

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 03/03/2014

Feuille de personnage
Niveau du Personnage: niveau 2
Expérience gagnée:
20/100  (20/100)
Classe: Cavalier

MessageSujet: Re: Le château de l'Aube   Lun 18 Aoû - 21:57

Huguidan désorienté par le fait que Eréna soit parti accepter son papier sans davantage de méfiance soupire tout en gardant son arme braqué sur le nouvel arrivant. La mage attrape le morceau rose et atteste la véracité de ses propos. Le cavalier se refuse de faire confiance à quelqu'un à l'apparence inoffensive et amicale depuis la nuit où il à perdu son père. Selon lui, un prêtre est justement le parfait costume pour berner et ruser. Huguidan ne peut croire à ce soit disant prêtre même si celui-ci possède un papier qui prouve le contraire. Il rabaisse son arme en grimaçant malgré ses doutes et se charge des présentations.

-Bien, la fille qui vient de te prendre le papier se nomme Eréna, l'archer qui à l'air complètement perdu s'appelle Silamphre, le gentil dragon là bas c'est Igneel et quant à moi je suis Huguidan.

Le cavalier soupire en se passant la main gauche dans les cheveux, la situation devient de plus en plus complexe.

_____________________
Quelle intérêt y-a-t-il a survivre sans mener l'existence que l'on désire
Revenir en haut Aller en bas
Silamphre Roncenoir
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 08/07/2008

Feuille de personnage
Niveau du Personnage: niveau 2
Expérience gagnée:
0/100  (0/100)
Classe: Archer

MessageSujet: Re: Le château de l'Aube   Mar 19 Aoû - 13:45

Silamphre n'écoutait plus vraiment les discussions de ses compagnons. Les seules informations qu'il avait enregistré étaient que ce prêtre était un nouveau membre de la mission, et qu'il contrôlait l'art du Soin. En gros, c'était surement un charlatan. Mais étant donné que la mission lui a aussi été confiée, il devait obligatoirement servir à quelque chose...

Ce qui préoccupait l'archer maintenant, c'était l'inactivité du château. Sur la route, il était heureux, pressé d'arriver ici, remplir sa première mission, ses premières aventures. D'autant plus qu'il n'y aurait visiblement pas de problèmes, ses compagnons étaient grands et forts, leur quête serait bouclée en un rien de temps. Les soldats avaient certainement du été appelés dans un village voisin, ou un énorme monstre avait du détruire le château puis être reparti. Pourquoi pas ? Après tout c'est bien ce qui est arrivé à l'imaginaire Tour Blanche qui avait été pulvérisée par un golem de roches... Qui, plus tard, avait été à son tour pulvérisé par de puissants mages de la Guilde...

Mais en voyant cette forteresse intacte, l'hypothèse du grand monstre destructeur est erronée. De même, les soldats n'étaient pas partis dans l'urgence, puisque rien dans la cour ne semblait anormale. Cependant, le lieu était pourtant sans vie.


- Que... Que faisons-nous...? balbutia alors Silamphre

_____________________
Revenir en haut Aller en bas
Itachi
Membre
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 22
Date d'inscription : 09/12/2011

Feuille de personnage
Niveau du Personnage: niveau 2
Expérience gagnée:
20/100  (20/100)
Classe: Manakete

MessageSujet: Re: Le château de l'Aube   Mar 19 Aoû - 18:35

"Que... Que faisons-nous...?"

Igneel : Il n'y a pas 36 solutions, il faut rentrer à l'intérieur du château. Ça m'embête un peu car je risque d'être à l'étroit pour combattre.

Le manakete accompagna sa dernière phrase d'une mine renfrogné, l'idée d'avoir un handicap l'agaçait, il espérait juste que les couloirs seraient assez espacés.

Igneel : Bien, c'est quand vous voulez.
Revenir en haut Aller en bas
Huguidan
Membre
avatar

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 03/03/2014

Feuille de personnage
Niveau du Personnage: niveau 2
Expérience gagnée:
20/100  (20/100)
Classe: Cavalier

MessageSujet: Re: Le château de l'Aube   Mer 20 Aoû - 22:14

Huguidan reste silencieux devant ce manque d'action et la situation ne lui convient guère. En regardant les membres du groupe, le cavalier soupire tout en se posant sa main sur son front. Il sort une longe et attache rapidement son cheval à une barre d'attache. Il se tourne ensuite vers ses compagnons

-Je suppose que c'est à moi d'ouvrir la marche, alors allons y.

Huguidan serre le manche de sa hache et s'élance dans le couloir. Une fois engouffré dans la bâtisse, la lumière se fait rare et le silence règne. Le chemin se referme et ne laisse qu'une porte sur le côté et une autre au bout. En avançant dans l'obscurité, Huguidan découvre quelques armes posées sur le sol. Intrigué, il s'arrête et en ramasse une. Celle-ci est une épée couverte de poussière et dont la lame est couverte de sang séché. Le cavalier se retourne en désignant sa découverte.

-Le camps n'a pas donné de nouvelle depuis combien de temps déjà ?

A peine sa phrase finit, un bruit se fait entendre au bout du couloir. Le cavalier sursaute en brandissant son arme vers l'avant. Rien devant lui, rien n'à l'horizon si ce n'est cette affreux et froid silence qui persiste. Il à la désagréable sensation qu'un danger va arriver. Huguidan ne sait quoi faire, il trouve ses compagnons bien trop silencieux mais il n'ose se retourner à nouveau. Soudain, ses pensées embrouillées lui donnent une ordre clair : marcher. Effectuant un pas prudent pour continuer son avancer, il marche dans une flaque. En baissant les yeux pour vérifier dans quoi il vient de marcher, le cavalier distingue une couleur pourpre.

_____________________
Quelle intérêt y-a-t-il a survivre sans mener l'existence que l'on désire
Revenir en haut Aller en bas
shadow huntress
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 69
Age : 24
Date d'inscription : 04/03/2014

Feuille de personnage
Niveau du Personnage: niveau 2
Expérience gagnée:
20/100  (20/100)
Classe: Mage

MessageSujet: Re: Le château de l'Aube   Jeu 21 Aoû - 14:55

Le cavalier ouvrit le pas et entra le premier dans le château. La jeune mage le suivit de près, son tome de feu contre sa poitrine, espérant couvrir ses arrières en cas d'attaque surprise. Le cavalier se pencha et ramassa une épée ensanglantée. Le sang avait l'air d'être sec depuis longtemps.

-Le camps n'a pas donné de nouvelle depuis combien de temps déjà ?

Soudainement, un bruit retentit au fond du couloir, faisant sursauter Eréna. Elle mit sa main en avant, se préparant à lancer un sort. Son cœur battait à tout rompre, tandis qu'un maelström de sentiments divers rendait impossible la moindre pensée cohérente. Huguidan s'avança prudemment, Eréna le suivait toujours. Lorsqu'il regarda ses pieds, le regard de la mage suivit le mouvement et découvrit avec stupeur qu'il venait de mettre les pieds dans une flaques de sang.

-Du sang ?

Elle fut prise de vertige, non pas à cause de la vue du sang, mais parce qu'elle fut assailli par une énergie négative très puissante. Elle n'eut pas le moindre doute quand elle parla à ses compagnons :

-De la magie noire... Il y a un shaman ici. Balbutia-t-elle, luttant contre la migraine et la nausée.
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
Maître du RP
avatar

Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 26/06/2010

Feuille de personnage
Niveau du Personnage:
Expérience gagnée:
0/0  (0/0)
Classe:

MessageSujet: Re: Le château de l'Aube   Ven 22 Aoû - 14:35

Soudain, deux paires de soldats apparurent, l'un du couloir de gauche, l'autre du couloir de droite. Il semblait y avoir deux lanciers et deux épéistes. Mais ils n'étaient pas visiblement dans leur été normal : ils avaient le teint blême, les yeux livides et leurs uniformes étaient déchirés de toute part. Mais le plus étrange était peut-être les sons qu'ils poussaient, à la limite des cris d’agonie.
Ils se lancèrent sur le groupe d'aventuriers, soulevant leurs armes.
Et il semblerait que derrière eux en arrivent encore...
Revenir en haut Aller en bas
Silamphre Roncenoir
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 08/07/2008

Feuille de personnage
Niveau du Personnage: niveau 2
Expérience gagnée:
0/100  (0/100)
Classe: Archer

MessageSujet: Re: Le château de l'Aube   Ven 22 Aoû - 17:12

Le château venait enfin de donner "des signes de vie". Mais ceux-ci n'étaient pas ceux espérés : ces soldats qui venaient d’apparaitre glaçait le sang de l'archer. Même s'ils étaient animés, ils bougeaient, ils émettaient des sons, ils semblaient quand même... morts. Comme les zombies des anciens contes.

L'un des lanciers courait vers lui, tel un sanglier. Silamphre retrouve vite ses réflexes appris lors de ses parties de chasse, et décocha une flèche en fer de son carquois. Elle toucha le bras droit de son adversaire, mais n'arrêta pas sa course. Il était déjà à 5 mètres de lui...

_____________________
Revenir en haut Aller en bas
Itachi
Membre
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 22
Date d'inscription : 09/12/2011

Feuille de personnage
Niveau du Personnage: niveau 2
Expérience gagnée:
20/100  (20/100)
Classe: Manakete

MessageSujet: Re: Le château de l'Aube   Mar 26 Aoû - 17:22

Igneel n'avait pas perdu de temps, il s'était transformé dès l'apparition des soldats. Bien évidemment il ne pourrait pas se mouvoir comme il le voudrait, mais au moins, les couloirs sont suffisamment espacés pour ne pas être contracté entre les murs. Il allait donc se positionner aux cotés de Silamphre pour protéger l'archer des attaques directes, comme celle du lancier qui continuait sa course malgré une flèche planté dans son bras.

Igneel inspira deux secondes et cracha une boule de feu en direction du zombie qui se prit l'attaque de plein fouet et tomba au sol, les flammes commençait à dévorer le cadavre.
Revenir en haut Aller en bas
shadow huntress
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 69
Age : 24
Date d'inscription : 04/03/2014

Feuille de personnage
Niveau du Personnage: niveau 2
Expérience gagnée:
20/100  (20/100)
Classe: Mage

MessageSujet: Re: Le château de l'Aube   Mer 27 Aoû - 16:15

Les soldats qui venaient d'apparaitre n'avaient pas l'air vivant, ils poussaient des râles gutturaux à glacer le sang, leurs yeux étaient vitreux et leur chair n'avait plus la moindre couleurs. Tandis qu'Igneel achevait le soldat qui venait de recevoir la flèche de Silamphre, Eréna brûla avec son tome l'un des soldats qui venait de surgir derrière eux.
Quand elle retourna, elle aperçut un soldat armé d'une épée se jetant dans le dos du manakete. Les yeux de la mage mirent un moment à faire la mise au point, mais une fois ceci fait, elle se rendit compte que le soldat tenait entre ses mains une dracocide. Elle savait que cette arme pouvait être mortelle pour le dragon, elle s'interposa entre Igneel et le soldat, recevant le coup d'épée sur le bras gauche. Elle poussa un cri de douleur puis, de toute sa colère, elle abattit une boule de feu contre son adversaire, qui tomba au sol, ne ressemblant plus qu'à un tas de viande carbonisé, l'épée trônant à côté.
La jeune femme regarda son bras ouvert, le sang coulait abondamment. Elle était soulagée d'avoir un prêtre dans l'équipe.
Revenir en haut Aller en bas
seleren
Membre
avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 26/07/2014

Feuille de personnage
Niveau du Personnage: niveau 2
Expérience gagnée:
20/100  (20/100)
Classe: Pretre

MessageSujet: Re: Le château de l'Aube   Ven 29 Aoû - 17:22

Ces soldats étaient déjà morts, la petite avait raison, c'était de la magie noire, un chaman avait du prendre le contrôle des lieux, voir plusieurs chamans. Qu'importe, la situation ne prêtait pas à la réflexion. La jeune Eréna avait encaissé un sale coup pour protéger Igneel. Varech se rapprocha de la mage, au passage il ramassa la dracocide, il ne valait mieux pas la laisser traîner, puis elle ferait un souvenir pour Thomas. Il attrapa la jeune fille par l'épaule.

- Montre moi ton bras. Lança Varech, il regarda autour de lui pour s'assurer de ne pas se faire attaquer pendant qu'il commencerait les soins, étant sûr qu'aucun ennemis ne s'approcherait, il entama la guérison. La blessure était profonde et pas très jolie à voir mais ce n'était rien d'ingérable pour un prêtre. Avec sa magie il répara les vaisseaux sanguins, reforma les tissus et  referma la blessure du mieux qu'il pouvait. N'étant pas suffisamment expérimenté pour prodiguer de puissants soins, la plaie pourrait se rouvrir sur un geste trop brusque. Moins profondément bien sûr, mais ce serait tout de même douloureux. Cependant Varech ne s'en soucia pas plus que ça, un épéiste aurait de grande chance de rouvrir la blessure en maniant sa lame, un mage ne doit pas courir le moindre risque à ce niveau là. il épongea le sang sur le bras de la mage avec un tissu sorti de l’intérieur de son sac puis jeta un œil au combat à la recherche d'un autre blessé.
Revenir en haut Aller en bas
Huguidan
Membre
avatar

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 03/03/2014

Feuille de personnage
Niveau du Personnage: niveau 2
Expérience gagnée:
20/100  (20/100)
Classe: Cavalier

MessageSujet: Re: Le château de l'Aube   Ven 29 Aoû - 20:23

Huguidan regarde devant lui les nouveaux arrivants, à peine sa hache brandit en l'air quand tout à coup la porte à sa droite s'ouvre et plusieurs mains l'agrippent fermement et l’entraînent dans une nouvelle pièce. Surpris il continue de tomber à cause du poids de son armure et fini par heurter mollement le sol dans un grand bruit métallique. Un peu abasourdi, le cavalier agite son arme devant lui tout en reculant pour se relever. Une fois debout, Huguidan ne voit aucune présence dans cette pièce. Il la balaye du regard inquiet de cette mésaventure singulière. Il saisit la poignée de la porte derrière lui tout en restant aux aguets. Cependant la porte reste clause et semble verrouillée. Un hennissement semblable à celui de son destrier se fait entendre. Semblant reconnaitre de la peur dans le bruit qu'il vient d'entendre un immense frisson parcoure son corps. Perdant son sang froid à l'entende du cri de l'animal, le cavalier donne un grand coup de hache dans la porte. Une fois celle-ci enfoncé, il s'engouffre à nouveau dans le même couloir d'où il était venu. Huguidan oscille alors un sourcil, tout ses compagnons manquent à l'appel.

Mais qu'est ce qu'il se passe ici bon sang ? Ils ne sont tout de même pas parti sans moi...

Le combattant à la hache tient fermement sa hache, la situation n'est absolument pas à son avantage. Il ne contrôle rien et reste perplexe. Se fiant qu'à son seul compagnon de toujours, Huguidan s'élance en dehors du bâtiment pour rejoindre son destrier. A peine sortit, le soleil éblouit ses yeux. Cachant l'astre de feu avec sa main, le cavalier retrouve sa monture attaché au même endroit qu'auparavant. Sentant son cheval anxieux, il passe sa main sur le corps de la bête pour la rassurer. Des bruits de pas se font alors entendre derrière lui. Soufflant un bon coup pour se remettre de cette chute d’événement, Huguidan se retourne ensuite vers l'origine du bruit et découvre un homme qui lui affiche un large et grand sourire amical. Un sourire qu'il a longtemps vu, un sourire qui à déteint en lui, celui de son père

_____________________
Quelle intérêt y-a-t-il a survivre sans mener l'existence que l'on désire
Revenir en haut Aller en bas
Silamphre Roncenoir
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 08/07/2008

Feuille de personnage
Niveau du Personnage: niveau 2
Expérience gagnée:
0/100  (0/100)
Classe: Archer

MessageSujet: Re: Le château de l'Aube   Mar 30 Déc - 14:54

Igneel venait de lui sauver la vie en quelque sorte. S'il n'avait pas annihilé le soldat qui chargeait sur lui, l'archer n'aurait pas donné cher de sa peau. Tout à coup, le manakete lui apparut comme sympathique...
Mais ce n'était pas le moment de penser à ça. Il décocha une nouvelle flèche, qui cette-fois-ci toucha en pleine tête la cible voulue. Un nouvel ennemi était mort, mais d'autres encore apparaissaient.

Mais il fut pris der vertiges, comme si quelqu'un s'amusait à marteler son esprit. Il garde difficilement l'équilibre, et ne pu qu’apercevoir un ennemi foncer sur lui avant de tomber dans un "coma".
Il se réveilla dans une pièce qui lui était étrangement familière.
Cette literie à têtes de dragon, ces meubles d'ébène, ce tapis rouge ocre...


C'est impossible...

Il était revenu dans sa chambre, dans le petit pavillon qu'avaient acheté ses parents à Tamaki...
Mais il était en train de battre..! Tout ceci n'était qu'un rêve ?
Silamphre entendit des cris de petite fille, cela venait de derrière la porte. Il accourut l'ouvrir, comme si il était "guidé inconsciemment". A vrai dire, il n'était pas maître des ses actes.
Alors qu'il ouvrit cette forte, une forte lumière blanche l’éblouit. Elle laissa place à un joli étang, dans une forêt, certainement proche de Taisen. Et une jeune fille habillée en rose se trouvait dans l'eau.
Elle se noyait.

_____________________
Revenir en haut Aller en bas
shadow huntress
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 69
Age : 24
Date d'inscription : 04/03/2014

Feuille de personnage
Niveau du Personnage: niveau 2
Expérience gagnée:
20/100  (20/100)
Classe: Mage

MessageSujet: Re: Le château de l'Aube   Jeu 1 Jan - 16:36

Le combat faisait rage autour de la jeune mage, accentuant la terrible migraine qui lui martelait le crâne depuis qu'ils étaient entrés dans le château. Eréna carbonisa malgré tout quelques soldats.
La douleur devenait de moins en moins supportable, et en voulant se tenir au mur sur sa droite, la jeune fille tomba au sol, s'écorchant les genoux mais ne le sentant pas. Le fracas des armes autour d'elle lui donnait la nausée et elle fut prise de vertiges, quand elle entendit une voix mélodieuse et familière.


-Eréna...

Elle releva la tête et là, au milieu des cadavres ennemis et dans soldats hurlant leur rage, une femme se tenait debout. Ses longues boucles brunes flottant sous un vent qui n'existait pas, ses yeux d'un bleu profond et sa silhouette fine et élancée. Eréna savait de qui il s'agissait.

-Mère?

Sa mère lui sourit, lui tourna le dos et s'enfonça dans un couloir. Sans réfléchir une seule seconde que sa mère ne pouvait pas être là, au milieu du désert, d'autant plus qu'elle avait était emporté par l'épidémie de peste qui avait frappé la capitale. Sans réfléchir, elle se leva tant bien que mal et partit en courant à la suite de sa mère, qui avait prit de l'avance sur elle.
Elle avait beau courir le plus vite possible, elle ne parvint pas à rattraper sa mère, qu'elle voyait pourtant au bout du couloir à chaque fois. Elle suivit le fantôme dans le dédale, quand en tournant au bout du couloir, elle fini par la perdre définitivement de vu.
La mage se retourna pour rejoindre ses compagnons quand elle réalisa qu'elle était perdue, avec ce fichu mal de tête qui la malmenait.
Revenir en haut Aller en bas
seleren
Membre
avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 26/07/2014

Feuille de personnage
Niveau du Personnage: niveau 2
Expérience gagnée:
20/100  (20/100)
Classe: Pretre

MessageSujet: Re: Le château de l'Aube   Sam 3 Jan - 18:26

- Et voilà .... je suis perdu. J'espère qu'ils vont s'en sortir... Hum. Soupira Varech. Voyant la jeune mage courir en appelant sa mère, il avait tenté de la rattraper en la poursuivant mais en vain, la petite magicienne courait bien plus vite. Et à présent le prêtre s'égare dans les sous-sols, avançant à la lumière émise par son bâton dans les sombres couloirs du château. Tout en marchant, il repensa à la scène.

- Elle a appelé " mère " puis s'est mise à courir. Elle l'aurait confondue avec une de ces créatures ? Sa mère devait avoir de terribles problèmes de peau.
Le chevalier et l'archer aussi s'étaient mis à se comporter bizarrement, seul le manakète semblait être resté le même. Varech avait peut-être fait une erreur en les abandonnant ainsi. Mais laisser un enfant partir seul en territoire ennemi était impensable pour Varech, même si l'enfant en question pouvait tout faire brûler autour d'elle. Son chemin le mena face à un escalier en direction de l'étage inférieur, n'ayant pas traversé d'escaliers depuis qu'il a quitté le groupe, Varech su que ses camarades n'étaient pas par là. Il s'apprêta à faire demi-tour, mais se ravisa, au bout du couloir dont il était venu, trois créatures approchaient armes dégainés, l'espace était trop étroit pour leur permettre d'attaquer toutes en même temps, aussi elles approchaient en file en émettant des cris gutturaux. Varech ne voulait pas descendre, aussi il examina ses ennemis un instant, puis regarda la dracocide qu'il avait gardé en main. Il sentit quelque chose lui parcourir le corps et se concentrant sur le bras tenant l'épée, une volonté chaude parcourant ses veines, envahissant ses muscles pour les galvaniser, les préparer, ses pieds se firent lourds pour s'ancrer dans le sol, les muscles de son bras se firent durs à tel point que Varech eu l'impression d'être fait de pierre, son regard lui sembla perçant, son ouïe fine, quelque chose gonflait en lui, il le sentit, ça devait sortir, un cri de guerre ! Il leva ses deux mains, son épée et son bâton et poussa un cri de rage en direction de ses adversaires tout en avançant un pied.

- RAAAAAAAAAH !!! Ce à quoi les créatures répondirent en chœur par un cri strident en continuant d'avancer. Varech, lui, ne bougeait pas. Mais soudain, il se retourna et se carapata dans l'escalier le plus vite possible complètement affolé. Au pied de l'escalier il rencontra une porte qu'il tenta d'enfoncer, mais avant qu'il ne l'atteigne, elle s'ouvrit sur un personnage sombrement habillé que Varech percuta. Les deux hommes tombèrent. Le prêtre fut le premier à se relever, il ramassa la dracocide et le bâton qu'il avait lâché dans sa chute, puis jeta un œil à la pièce. Éclairée par des dizaines et des dizaines de bougies, c'était le bazar. Tout un tas de livres ouverts jonchaient le sol, les étagères étaient remplis de potions et de plantes de toute sorte et différents bocaux semblaient contenir tout un assortiment d'organes de différents animaux, des oeufs de toutes les tailles, d'étranges terres et poudres colorés. Varech remarqua aussi un alambic dans un coin.

- ça fait mal... Lança l'homme qui avait été renversé. Varech se retourna vers lui.
- Je suis vraiment navré, attendez je viens vous aider, ne bougez pas ! Mais l'homme se releva de lui même, et épousseta ses habits sombres. Il jeta ensuite un regard noir à Varech et se baissa pour ramasser un livre.
- Prépare toi à vivre un vrai cauchemar ! Lança l'étrange personnage avant de commencer à lire une incantation dans son grimoire.
- Mais puisque je vous dis que je suis vraiment navré de vous avoir fait tomber !
- Silence !

Soudain d'énormes vagues apparurent de nulles parts noyant la salle puis le courant le frappa, et Varech fut emporté au loin, alors qu'à l'instant il était au sec face à ce sombre sorcier, il se retrouvait à présent accroché à des débris de bateaux, flottant sur une mer déchaînée sous l'orage.
Revenir en haut Aller en bas
Itachi
Membre
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 22
Date d'inscription : 09/12/2011

Feuille de personnage
Niveau du Personnage: niveau 2
Expérience gagnée:
20/100  (20/100)
Classe: Manakete

MessageSujet: Re: Le château de l'Aube   Dim 4 Jan - 0:48

- Ces imbéciles, ils ont trouvé le bon moment pour se séparer pensa Igneel. Le dragon se retrouvait désormais seul dans ce couloir, il entreprit de prendre un peu d'altitude pour mettre de l'écart entre ses écailles et le métal ennemi et cracha une gerbe de flammes qui n'arracha aucun cri de douleur aux morts-vivants, néanmoins 2 de ces derniers se consumèrent peu à peu, rongés par les flammes, les autres continuait à avancer.
Un cadavre lancier positionné derrière le manakète arma son bras au dessus de son épaule et lança son javelot dans sa direction, le dragon ne put l'esquiver à cause de l'espace restreint mais le projectile rebondit sur son blindage, il aurait sûrement pu l'entamer un peu si le lanceur avait utilisé sa force de son vivant. La contre-attaque ne se fit pas attendre, Igneel fonça en direction du lancier, une patte en avant afin de l'encastrer contre le mur, il l'acheva en plantant ses crocs dans gorge, laissant ses cordes vocales broyés s'écouler sur le sol.


- Bordel il en vient de partout, c'est infernal ! Combien sont-ils ?! jura mentalement Igneel

En effet, une dizaine de créatures armés de lances d'acier approchait d'un pas lent en direction du dragon, juste derrière deux soldats nullement gênés par le feu qui les consumaient.
Cette situation le rendait malade, furieux, le dragon inspira profondément et poussa un long rugissement de défi à l'encontre de ses agresseurs, sûrement assez fort pour que le cri résonne dans tout le château. La bataille ne faisait que commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le château de l'Aube   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le château de l'Aube
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une bataille à l'aube...
» Le château de Fougères
» Festin au château (suite)
» [Aisne(02)] Château de Coucy
» Britany, domestique au château d'Émeraude

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fire Emblem : Le Dernier Emblème :: Le continent de Samoyia :: Les alentours :: Désert de Kayin-
Sauter vers: