Forum de RP basé sur la série de jeux-vidéos Fire Emblem... Créez vos personnages, retrouvez les 12 fragments perdus et écrivez l'histoire!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le château de l'Aube

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Itachi
Membre


Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 09/12/2011

Feuille de personnage
Niveau du Personnage: niveau 2
Expérience gagnée:
20/100  (20/100)
Classe: Manakete

MessageSujet: Re: Le château de l'Aube   Dim 4 Jan - 0:48

- Ces imbéciles, ils ont trouvé le bon moment pour se séparer pensa Igneel. Le dragon se retrouvait désormais seul dans ce couloir, il entreprit de prendre un peu d'altitude pour mettre de l'écart entre ses écailles et le métal ennemi et cracha une gerbe de flammes qui n'arracha aucun cri de douleur aux morts-vivants, néanmoins 2 de ces derniers se consumèrent peu à peu, rongés par les flammes, les autres continuait à avancer.
Un cadavre lancier positionné derrière le manakète arma son bras au dessus de son épaule et lança son javelot dans sa direction, le dragon ne put l'esquiver à cause de l'espace restreint mais le projectile rebondit sur son blindage, il aurait sûrement pu l'entamer un peu si le lanceur avait utilisé sa force de son vivant. La contre-attaque ne se fit pas attendre, Igneel fonça en direction du lancier, une patte en avant afin de l'encastrer contre le mur, il l'acheva en plantant ses crocs dans gorge, laissant ses cordes vocales broyés s'écouler sur le sol.


- Bordel il en vient de partout, c'est infernal ! Combien sont-ils ?! jura mentalement Igneel

En effet, une dizaine de créatures armés de lances d'acier approchait d'un pas lent en direction du dragon, juste derrière deux soldats nullement gênés par le feu qui les consumaient.
Cette situation le rendait malade, furieux, le dragon inspira profondément et poussa un long rugissement de défi à l'encontre de ses agresseurs, sûrement assez fort pour que le cri résonne dans tout le château. La bataille ne faisait que commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Silamphre Roncenoir
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 08/07/2008

Feuille de personnage
Niveau du Personnage: niveau 2
Expérience gagnée:
0/100  (0/100)
Classe: Archer

MessageSujet: Re: Le château de l'Aube   Dim 4 Jan - 12:01

Le petite fille (elle ne devait avoir que 4 ou 5 ans) se débattait dans cet étang, appelait et hurlait "Maman ! Maman!", parfois entrecoupés de violents "Viens me sauver!".
Silamphre trouvait cette scène idiotement ironique, combien de fois ses propres parents lui avaient dit de ne pas trop s'aventurer loin dans la forêt, au risque de faire une mauvaise rencontre ou de se heurter à un élément naturel synonyme de "mort"?
La petite fille n'avait pas obéi à ses parents, et là elle mourrait, et la noyade est certainement l'une des pires façons de partir au Ciel possible. C'était si simple, mais si sordide. Et l'archer ne pouvait pas s'empêcher d' "apprécier" la scène...
Le temps d'une seconde, il se maudit ne pas aider la fille, et encore pis, de rire à cette mort. Que lui arrivait-il...?

Deux hommes apparurent derrière lui, l'un plongea dans l'eau et ramena cette fillette sur la rive. Il n'y avait pas d'espoir, elle était déjà décédée. Les deux hommes semblèrent éprouver une grande peine à cette perte, et l'un d'eux tourna le regard vers Silamphre, les larmes chaudes coulant de ses yeux :


- Toi ! TOI! POURQUOI TU N'AS RIEN FAIT? POURQUOI TU N'AS PAS SAUVE MA PETITE FILLE ?

Pris d'une colère monstre, il frappa, bouscula, "tabassa" Silamphre sans que celui-ci ne put rien faire : il était totalement figé, ses différents membres du corps ne répondaient plus aux ordres que son cerveau donnait.
Il se laissait tabasser, éprouvait les plus grandes douleurs possibles, comme il avait laissé la fillette se noyait et partir dans d'atroces souffrances...
Là, il ne riait plus.


Nouveau flash blanc.
Les hommes, la forêt, l'étang, les douleurs, la fillette disparurent.
Silamphre se trouvait maintenant au bord d'une falaise. En bas s'étendait un océan profond. En fait, il tourna les yeux tout autour, et il s'aperçut que ce n'était pas une falaise. Il était sur un petit bout de terre, entouré d'océan. La seule possibilité pour partir était de sauter.
Et là il se rappela de la fillette : elle se prénommait Ava.
Et là il se rappela de l'homme : Angus, le voisin.
Et là il se rappela de l'étang : un petit espace d'eau, mais suffisant pour se noyer, où Silamphre avait l'habitude d'aller jouer avec sa petite voisine quand il n'avait que 5 ans.
Et là il se rappela : il avait réellement assisté à cette scène tragique. Et il n'avait rien pu faire pour aider Ava alors qu'elle se débattait dans l'eau, après avoir plongé pour aller rechercher un une feuille de dessin sur laquelle elle avait représenté les deux amis. Il ne savait pas nager, il avait peur de l'eau - il a toujours peur de l'eau -, et il était trop "faible" pour aller au-delà de sa peur.
Il s'était en effet rosser par Angus, le bienveillant Angus, qui devient ce jour, avait éprouvé une haine incommensurable pour Silamphre et sa famille. Il était mort un an après, de "chagrin" disait-on...


Il ne sentit plus la douleur physique cette fois, mais une douleur "à l'intérieur". Quelqu'un martelait sa tête. Il ré-entendait les supplices de Ava, les pleurs de Angus qui essayait de la sauver alors qu'elle avait déjà rendu son dernier souffle...
Il se mit à genoux, se griffa le crâne pour faire partir les "voix", criait, hurlait pour qu'elles disparaissent... Et il posa le regard sur la mer. C'était comme si c'était la même eau dans laquelle Ava avait été avalée...
Et si lui aussi il plongeait ? Et si lui aussi il comprenait ce que c'était d'être noyé ?
Angus lui criait "Plonge, plonge ! Plonge, plonge!".
Et là il la vit. Eréna courait sur l'eau, elle semblait rechercher quelqu'un...


- Tout ceci est faux ! TOUT EST FAUX ! J'étais... J'étais avec Eréna... Igneel... Et les autres...!
Non !
NON!
J'ETAIS AU CHATEAU DE L'AUBE ! J'ETAIS AVEC MES COMPAGNONS !


Il vit la mer, Eréna, le banc de terre sur lequel il était posé disparaitre lentement, une distorsion étrange mêlait tous ces éléments en un.
Nouveau Flash blanc.
Quand la lumière eut disparu, il vit Igneel crachait son feu sur une rangée de macchabées.

_____________________
Revenir en haut Aller en bas
Huguidan
Membre
avatar

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 03/03/2014

Feuille de personnage
Niveau du Personnage: niveau 2
Expérience gagnée:
20/100  (20/100)
Classe: Cavalier

MessageSujet: Re: Le château de l'Aube   Ven 9 Jan - 9:39

Distinguant la silhouette de son père lui faisant face, le cavalier esquisse le même sourire que celui - ci. Il n'en revient pas, cette homme est le portrait craché de son père, le même sourire, la même apparence. Ses bras tremblent sans qu'il ne le remarque. Son arme glisse de ses doigts. Il perd ses moyens, déstabilisé par la surprise. Il avance en chancelant vers l'homme qui l'a élevé. Tout dans l’habitude du guerrier change, il est fébrile, le choc le rend trop hésitant et brouille ses pensées. Pourtant son sourire ne change pas. Le cavalier garde le même sourire qu'il sort à toute occasion. Il se redresse, tape le buste de sa poitrine comme pour remettre en route son corps et s'adresse à celui qui se trouve en face de lui.

-Je te croyais mort et...tu es en vie ?

Le guerrier jette son hallebarde au sol et tends ses deux bras en avant. Courant jusqu'à son géniteur pour le prendre dans ses bras. Le guerrier à la hache se jette contre la poitrine de son père le faisant vaciller au sol. Il saisit alors la dague accroché à sa ceinture et pose le bout de la lame sous la gorge de son géniteur.

-J'admet que le coup du père survivant c'est surprenant. Cependant ce n'est absolument pas crédible, mon père n'est pas du genre à abandonner son fils unique durant tout ce temps pour au final le retrouver dans un lieu dangereux et mystérieux. Franchement ce n'est pas crédible ! Toutefois j'ai plusieurs questions à te poser. Qui es tu ? Qu'est ce que tu as fais aux gardes de ce château ? Et où sont mes compagnons ?

Le faux paternel continue de sourire sans répondre pour finalement ouvrir la bouche. Une vague de fumée noire en sort. Le corps de l'individu semble s'évaporer par ce brouillard noirâtre. La fumée imprègne Huguidan qui ne distingue plus rien. La vapeur noire lui pique les yeux et alterne ses sens. Le cavalier se jette sur le côté pour s'éloigné de ce brouillard étrange. Une fois l'effet de la fumée estompée, il constate que le corps de son père est remplacé par un simple balais. Méfiant, il s'en approche, le ramasse, l'agite un peu curieux pour finalement l'accrocher dans son dos. Selon lui, cet objet ne peut avoir été laissé là pour rien. Fatigué et dépité par cette rencontré Huguidan s'adosse au mur du château pour se reposer.
Le cri du manakete le renvoie à la réalité, c'est compagnon ont besoin de lui. Il s'engouffre à nouveau dans le long couloir pour les rejoindre.

_____________________
Quelle intérêt y-a-t-il a survivre sans mener l'existence que l'on désire
Revenir en haut Aller en bas
seleren
Membre
avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 26/07/2014

Feuille de personnage
Niveau du Personnage: niveau 2
Expérience gagnée:
20/100  (20/100)
Classe: Pretre

MessageSujet: Re: Le château de l'Aube   Sam 10 Jan - 14:17

S'accrochant de toutes ses forces à son pauvre débris de bois, Léo subissait le courroux de l'océan. << La Valkyrie >> avait été brisé par les vagues de la tempête, son bois éclatant comme une brindille dans la main d'un géant. Le capitaine du navire, un homme avec le cou d'un taureau avait fait de son mieux pour tenter de sortir son bateau de l'orage en tentant de diriger son vaisseau, mais l'affrontement entre lui et les vagues n'avaient fait que briser le gouvernail anéantissant ainsi toutes les chances de s'en sortir. L'équipage s'était alors retrouvé à l'eau, tentant de survivre contre le ventre furieux de la mer, mais tous avait péri. Léo était seul toujours accroché à son bout de bois, agissant de son mieux pour ne pas lâcher et pour ne pas boire ou respirer tout l'océan qui tentait d'entrer en lui. La nuit était sombre, aussi le pauvre homme n'y voyait rien, quelques éclairs venaient de temps en temps illuminer la mer et lui offrait alors des visions d'horreurs de montagnes d'eau venant l'écraser, des corps de ces camarades également pris dans les tourments. Les mêmes mots n'avaient de cesse de percuter son crâne, lui donnant l'impression que ce dernier aller céder.

<<  - Je vais mourir ... >>
<<  - Je vais mourir ... >>
<<  - Je vais mourir ... >>
<<  - Je vais mourir ... >>
<<  - Je vais mourir ... >>
<<  - Je vais mourir ... >>
<<  - Je vais mourir ... >>
<<  - Je vais mourir ... >>
<<  - Je vais mourir ... >>
<<  - Je vais mourir ... >>
<<  - Je vais mourir ... >>
<<  - Je vais mourir ... >>
<<  - Je vais mourir ... >>
<<  - Je vais mourir ... >>
<<  - Je vais mourir ... >>
<<  - Je vais mourir ... >>
<<  - Je vais mourir ... >>
<<  - Je vais mourir ... >>
<<  - Je vais mourir ... >>
<<  - Je vais mourir ... >>

Puis soudain une lumière jaillit de l'eau et se dressa au dessus de lui comme un second soleil, un soleil bleue et froid, une forme étrange et immense semblait maintenir ce soleil pâle hors de l'eau, puis le soleil plongea devant lui, trouant la surface de l'eau dans la tempête, Léo qui se trouvait a proximité fut aspiré quand les courants vinrent restaurer le vide former par la percée de cette étrange lanterne, il percuta alors quelque chose. Le soleil bleue était sous les pieds et contre lui une étrange tige écailleuse sortait de l'eau depuis le soleil pour replonger quelques mètres plus loin sous les vagues menaçantes de l'océan. Léo s'y accrocha et noua ses jambes autour puis le globe pâle sortit à nouveau de l'eau, le soulevant au dessus des vagues. Perché sur ce soleil le jeune homme regarda autour de lui, il ne comprenait rien, il leva les yeux et suivit du regard le fil qui le tenait puis il remarqua une forme immense à l'autre bout, caché sous la surface, la chose était plus grosse qu'une frégate et lorsqu'elle fit surface Léo faillit lâcher prise. Deux immenses yeux noirs le fixaient reflétant la lumière bleutée, une peau sombre couverte d'écailles résistant aux déchaînements de la mer sans mal, mais surtout et pire que tout. Une gueule gigantesque de laquelle s'élevait de longues dents fines à l'air affûtées. L'effroi gagna Léo lorsque cette bouche immense s'ouvrit comme un gouffre cerné par de géantes épées courbés, le désespoir l'emporta quand il y tomba.

<< - Je suis mort ... >>



( La suite de l'hallucination au prochain poste, vais attendre que vous rejoignez le shaman pour m'en sortir. ^^ )
Revenir en haut Aller en bas
Silamphre Roncenoir
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 08/07/2008

Feuille de personnage
Niveau du Personnage: niveau 2
Expérience gagnée:
0/100  (0/100)
Classe: Archer

MessageSujet: Re: Le château de l'Aube   Sam 10 Jan - 14:50

Tout le monde semblait être revenu de son "délire", puisque Silamphre vit Igneel, Eréna et Huguidan. Maintenant, tous les quatre missionnaires devaient en finir avec les forces du mal peuplant cette terre...!
Les macchabées tombés, il fallait maintenant gravir les escaliers. L'archer se précipita, décocha quelques flèches pour renverser les deux soldats qu'il rencontra, et il entendit alors un cri. Un cri familier...
Ah oui, il avait oublié Léo.


- Hé tout le monde, par ici ! Là, dans cette salle !

[oui j'étais pas très inspiré, mais c'est pour faire avancer tout la tra-la-la.]

_____________________
Revenir en haut Aller en bas
shadow huntress
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 69
Age : 24
Date d'inscription : 04/03/2014

Feuille de personnage
Niveau du Personnage: niveau 2
Expérience gagnée:
20/100  (20/100)
Classe: Mage

MessageSujet: Re: Le château de l'Aube   Ven 27 Fév - 18:56

[Hors rp: il me semble que le perso de Sel s'appelle Varech ^^']

Toujours perdue dans le dédale, Eréna entendit la voix du prêtre qui semblait ce démener contre un quelconque ennemi. Suivant sa voix, la jeune mage finit par le rejoindre et le retrouva face à un homme vêtu d'une longue cape noire, la capuche relevée masquant partiellement son visage et ne dévoilant qu'un rictus mauvais. Au tome dans sa main, le doute n'était plus permit. Il tenait un tome de Flux dans les main, il s'agissait donc bel et bien d'un shaman.
Eréna sortit son tome de feu, sans se faire d'illusion cependant. Quelle chance avait une mage anima contre un shaman? Mais elle devait le retenir le temps que les autres arrivent, et éviter à Varech de prendre des coups.
L'apercevant, le shaman se mit à rire, dans rire glacial et cruel. L'écho se répercuta dans tout le couloirs et Eréna espéra de toute ses forces que ses compagnons l'entendraient et viendraient à leur secours.
Revenir en haut Aller en bas
Huguidan
Membre
avatar

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 03/03/2014

Feuille de personnage
Niveau du Personnage: niveau 2
Expérience gagnée:
20/100  (20/100)
Classe: Cavalier

MessageSujet: Re: Le château de l'Aube   Sam 28 Fév - 2:01

Le cavalier marche d'un bon pas dans ce même couloir avec ses même mur couvert de pierres et de poussières. Il reste fatigué de sa rencontre et ressent une légère douleur dans la poitrine. Il frappe son torse au niveau de la douleur espérant que par ce geste la désagréable sensation disparaisse. Mais elle demeure, il à dû mal à respirer. Il arrête sa marche, s'effondre sur la paroi et tousse. Sa toux semble se calmer, la douleur moins présente, touts ses maux disparaissent aussi vite qu'ils sont apparus. Huguidan continue doucement son chemin encore déboussolé par cette violence toux. Tout en marchant, il pose sa main sur son front et soupire.

-Dans quoi je me suis encore embarqué...

Un rire étrange résonne dans le couloir, il n'est plus très loin, il reconnait l'endroit par lequel il est passé auparavant. Pris par le feu de l'action, il s'élance en direction du bruit, ses compagnons ont besoin de lui. Il distingue alors Erena qui se trouve être déjà au prise avec un individu. Huguidan s'interpose et vient lui prêter main forte en pointant son hallebarde en direction de son opposant.


_____________________
Quelle intérêt y-a-t-il a survivre sans mener l'existence que l'on désire
Revenir en haut Aller en bas
Silamphre Roncenoir
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 08/07/2008

Feuille de personnage
Niveau du Personnage: niveau 2
Expérience gagnée:
0/100  (0/100)
Classe: Archer

MessageSujet: Re: Le château de l'Aube   Dim 1 Mar - 15:53

Tout le monde était là. Le maléfique shaman qui était derrière la disparition des soldats du Fort se tenait maintenant devant eux... Et il fallait l'éliminer !
A la fois Eréna et à la fois Varech semblaient en mauvaise posture. Il fallait donc la jouer fine. Alors qu'Huguidan s'était précipité au corps-à-corps, Silamphre resta à l'écart et banda son arc. Il décocha une première flèche qui atteignit sa cible au bras gauche, lequel bras tenait un livre sombre. Sans s'en rendre compte, l'archer avait arrêté le sortilège de "Luna" du shaman.


- Aller tout le monde, terrassons cet ennemi du Bien !

Bien contre Mal... Cela sembla bien trop manichéen au gout de Silamphre...

_____________________
Revenir en haut Aller en bas
Itachi
Membre
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 22
Date d'inscription : 09/12/2011

Feuille de personnage
Niveau du Personnage: niveau 2
Expérience gagnée:
20/100  (20/100)
Classe: Manakete

MessageSujet: Re: Le château de l'Aube   Dim 1 Mar - 18:54

Ennuyant. Telle était la nature de ce shaman qui arrivait à mettre en difficulté tout le groupe à lui seul. Igneel tenta une approche aérienne afin de bombarder l'ennemi de boules de feu, mais ce dernier les esquivait sans mal quand il ne les entrechoquaient pas avec sa sombre magie. Non, cela ne marcherait pas, Igneel ragea, il ne pouvait pas non plus se poser au sol aux cotés d'Huguidan pour l'épauler, car tout le groupe doit agir et se mettre entre les flèches de Silamphre et les flammes de Erena n'allait pas aider.

Le manakete allait devoir prendre le shaman à revers, ce qu'il fît en passant derrière lui depuis les airs.
Il leva une patte avant et s'apprêta à l'abattre sur le dos du shaman...
Revenir en haut Aller en bas
shadow huntress
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 69
Age : 24
Date d'inscription : 04/03/2014

Feuille de personnage
Niveau du Personnage: niveau 2
Expérience gagnée:
20/100  (20/100)
Classe: Mage

MessageSujet: Re: Le château de l'Aube   Lun 4 Mai - 15:03

Eréna vit le manakete effectuer un mouvement pour prendre le shaman à revers. Il venait de lever la patte pour l'attaquer. Il aurait sûrement besoin d'une diversion, de cette façon le shaman ne prêterait pas attention à son attaque et ne tenterait pas de l'esquiver.
La jeune mage envoya une boule de feu sur le shaman, ce qui ne le blessa qu'à peine, et il se mit à rire, sans se douter de l'imposante patte pleine de griffes qui menaçait de s'abattre sur lui.
La jeune femme sourit.
Revenir en haut Aller en bas
seleren
Membre
avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 26/07/2014

Feuille de personnage
Niveau du Personnage: niveau 2
Expérience gagnée:
20/100  (20/100)
Classe: Pretre

MessageSujet: Re: Le château de l'Aube   Dim 17 Mai - 12:41

La lumière ... Il y avait une lumière à l'intérieur de la bête qui l'avait avalé, et ce n'était pas qu'une simple lumière c'était un être, plus qu'un être vivant, plus qu'un esprit, c'était un dieu.

Par intermittence le haut de son bâton s'était mit à clignoter, projetant une étrange lumière qui semblait prendre consistance pour former peu à peu un halo blanc et brumeux autour de lui, plus le bâton clignait plus le halo s'épaississait, au point de former une sorte de cocon autour de Varech, quand les clignotements prirent fin, une sorte de fumée noire s'échappa du prêtre, traversa le cocon puis disparut. Le sort du chaman avait été rompu et Varech reprit ses esprits.

Tout le monde était là, Igneel volait au dessus crachant des boules de feu que le chaman repoussait ou évitait, Varech attrapa son bâton à deux mains pour agir, il était en sécurité dans sa brume, les sorts devraient d'abord se frotter à sa barrière avant de l'atteindre. Le prêtre fit s’effondrer une partie de son cocon et la déplaça en direction du sorcier. Presque invisible, la brume de Varech rampait au sol comme une vague en direction des pieds du chaman.

A mi-parcours, Igneel s'était posé dans le dos du Chaman pour lui mettre un coup de patte, le sortilège de Varech avançait toujours, quelques instants après, une boule de feu fusa sur le sorcier qui l'arrêta, c'est à ce moment que la brume de Varech se noua sur les pieds du chaman, petit à petit elle escaladait son corps, elle en était à peine au cheville quand le chaman dégaina un poignard de sa ceinture tout en souriant avant de se téléporter pour éviter le coup du dragon.

Lorsqu'il ré-apparut, le chaman était derrière l'archer, poignard dans une main, l'autre ouverte comme pour attraper les chevrux de Silamphre. Mais avant qu'il ne fasse quoique ce soit, l'expression de son visage changea,  il se mit à hurler avant de perdre l'équilibre et de tomber en avant, il souffrait et tenter de poser les mains là d'où venait la douleur. Ses mains attrapèrent le vide lorsqu'il tenta de toucher ses pieds. Ces derniers étaient resté devant le dragon, n'ayant pas été téléporté à cause de la brume

Varech regardait la scène très surprit, ce n'était pas vraiment à quoi il s'attendait, le pauvre homme hurlait à la mort, du sang giclait abondamment. Le prêtre paniqua et traversa sa barrière pour rejoindre le chaman pour voir si il pouvait le soigner.
Revenir en haut Aller en bas
shadow huntress
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 69
Age : 24
Date d'inscription : 04/03/2014

Feuille de personnage
Niveau du Personnage: niveau 2
Expérience gagnée:
20/100  (20/100)
Classe: Mage

MessageSujet: Re: Le château de l'Aube   Dim 21 Fév - 12:58

Le prêtre s'était approché du shaman, il semblait chercher une blessure à guérir.

-Mais qu'est-ce que tu fais ? C'est notre ennemi, reviens ici !

Eréna tira Varech en arrière par la manche. Pourquoi avait-il fait ça? Mais à quoi jouait-il donc? La jeune mage regarda le shaman. Il était au sol et souffrait visiblement le martyr.

-Que quelqu'un l'achève. Cette mission m'épuise, j'ai hâte d'en finir.

Elle ne se sentait pas la force de le faire, la vue d'une telle quantité de sang lui retournait l'estomac et elle avait la nausée. Plus vite ils achèveraient ce type et plus vite elle pourrait respirer l'air extérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Huguidan
Membre
avatar

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 03/03/2014

Feuille de personnage
Niveau du Personnage: niveau 2
Expérience gagnée:
20/100  (20/100)
Classe: Cavalier

MessageSujet: Re: Le château de l'Aube   Dim 13 Mar - 19:12

Sa douleur à la poitrine s'intensifie de plus belle, chaque seconde de plus passé dans cette bataille assourdi son cœur qui semble vouloir sortir de sa poitrine et qui le brûle de l'intérieur. Ses yeux vacillent et se perdent dans l'horizon en prenant comme point de chute une des dalles du sol. Huguidan reste silencieux, observant la dalle tandis que sa vision devient de plus en plus trouble. Il n'a plus aucune pensée fixe, rien ne lui vient, aucun réflexe, aucun mouvement. Son corps refuse de bouger, il semble comme paralysée par un mal inconnu qui le vide de sa force, de son énergie jusqu'à ce qu'il sombre.
Un grand cri, le fait sortir de son état végétatif et lui permet de sortir de sa torpeur. Se retournant rapidement dans sa direction, il reconnu son adversaire, le shaman hurlant. Ne comprenant que très peu la situation, Huguidan choisis d'agir par réflexe et s'élance dans la direction de son ennemi et lui plante son hallebarde dans le flanc droit. Surpris de ne voir aucun geste défensif de son ennemi et de la facilité dans laquelle il a pénétré sa chair, le cavalier remarque alors la flaque de sang à ses pieds et également que le Shaman tient debout uniquement grâce à l'arme qu'il à planté dans ses côtes. Huguidan laisse alors tombé son hallebarde laissant son adversaire chuter lourdement au sol. Dégainant d'un geste son épée, il s'approche du corps et approche la lame du cou de son ennemi qui reste inactif. Il place la lame contre la gorge du shaman tout en le toisant du regard, prêt à réagir au moindres mouvement. Le cavalier sent un sentiment de puissance l'envahir, dans cette position dominante, l'ennemi ne semble avoir aucune chance de fuir. C'est à ce moment là qu'Huguidan se rend compte que la douleur dans sa poitrine à cesser, que sa vue ne lui fait pas défaut. L'homme ensanglanté jusqu'alors inanimé bouge subitement sa tête et regarde le cavalier droit dans les yeux et prend alors la parole


-Je pourrai lire dans vos yeux la même peur qui pourrait saisir

Voyant le bras de son opposant bougé, Huguidan plante sa lame dans la gorge du shaman. Il se relève, scrute le corps du regard un moment pour finalement se tourner vers ses compagnons.

-Hé bien, je voudrai pas trop m'avancer mais je crois qu'il est mort

_____________________
Quelle intérêt y-a-t-il a survivre sans mener l'existence que l'on désire
Revenir en haut Aller en bas
Silamphre Roncenoir
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 08/07/2008

Feuille de personnage
Niveau du Personnage: niveau 2
Expérience gagnée:
0/100  (0/100)
Classe: Archer

MessageSujet: Re: Le château de l'Aube   Dim 13 Mar - 19:36

Les macchabées disparurent un à un, tombant en poussière. Le shaman mort, plus aucune emprise maléfique n'avait prise sur eux.
"Puissiez-vous enfin reposer en paix" dit pour lui même Silamphre.

C'en était fini. Le tumulte de la bataille avait laissé sa place au silence, un silence bénéfique. Lui et ses compagnons avaient fini par terrasser cette armée de "zombies", et celui qui tirait les ficelles de ce spectacle macabre. Mais tout le monde paraissait exténué.
L'archer porta particulièrement son regard sur Varech. Il lui semblait avoir vu le prêtre aider leur ennemi.
Se pouvait-il que lui aussi ai connu une vision qui lui avait brouillé la conscience...?
Cette vision... Silamphre ne préférait plus y penser. Pas maintenant. Il devait... oublier.


- Sortons d'ici, souffla-t-il.

Une pensée réconfortante lui traversa l'esprit. Il avait, grâce à l'aide de ses compagnons, réalisé sa première mission ! L'archer ne put résister à échapper un sourire, malgré la situation encore déstabilisante. Mais après tout, il avait rejoint la Grande Aventure pour ce genre de chose... Pour devenir un héros. Comme dans les chansons.
"Est-ce que cet épisode sera retranscrit dans une chanson...?"
Il en rêvait.

_____________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le château de l'Aube   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le château de l'Aube
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Une bataille à l'aube...
» Le château de Fougères
» Festin au château (suite)
» [Aisne(02)] Château de Coucy
» Britany, domestique au château d'Émeraude

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fire Emblem : Le Dernier Emblème :: Le continent de Samoyia :: Les alentours :: Désert de Kayin-
Sauter vers: